Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)

Élections Provinciales du Québec
Mission Portail Plan du site Pour nous joindre
 

 

 

Le Subliminal et les cassettes (de musiques)

 

Plus récemment, le subliminale s’est exprimée à Reno, Nevada, par la voie des familles de Ray Belknap et James Vanoe. Ces adolescents, fans de hard rock et particulièrement du groupe « Judas Priest », s’étaient donné la mort en 1989. L’été suivant, leurs parents assignaient Judas Priest ainsi que CBS Records sous le prétexte d’incitation - subliminale - au suicide. Ils prétendaient qu’une chanson du groupe traitant de ce sujet, répétait périodiquement les paroles subliminales Do it ! (« Fais-le ! »)

Certes les musiciens des « hard » forcent souvent sur la provocation (et les décibels).

Ce cas n’est pas isolé. En 1987 le chanteur Ozzy Osbourne était assigné pour avoir prétendument provoqué le suicide d’un fan. Un de ses textes aurait contenu un message subliminal diabolique enregistré à l’envers !

Note(s) : En réalité, il est prouvé scientifiquement que le subliminal existe.  Il est utilisé pour induire des informations dans l'inconscient et ce à l'insus du conscient.  De plus, le subliminal est légiféré.  Le subliminal change le comportement du public par de la publicité qui en fait n'a que pour seul but le gain monétaire des sociétés.  Toutefois, nous savons tous que l'inconscient existe et que l'utilisation du subliminal au niveau thérapeutique s'avère d'autant plus favorable pour changer les comportements négatifs des patients par des moyens naturels. Ainsi, nous pouvont aussi se servir de l'inconcient mes pour fin positive....


__________________________________________________________

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)


   Accueil
   Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)