CONDITIONS D’ADMISSION POUR DEVENIR MEMBRE ÉTUDIANT

  • Soutenir la vision, la mission et les objectifs du CPMDQ.
  • Être membre praticien de la CPMDQ.
  • Être inscrit dans un collège CPMDQ
  • Payer les frais d’adhésion.

La cotisation syndicale des collèges du CPMDQ pour les «membres étudiants» permet exclusivement aux membres en exercice d’obtenir une équivalence de leurs réalisations académiques et professionnelles passées, ainsi que d’enseigner ou de suivre des formations continues pour approfondir leurs connaissances en tant que membre pratiquant de la CPMDQ.

Rejoignez la communauté du CPMDQ et contribuez à mettre au premier plan la pratique factuelle pour favoriser l’adoption par la population d’un mode de vie sain par des moyens thérapeutiques en médecine alternative.

Formation continue pour les membres de la CPMDQ par les membres de la CPMDQ

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe la naturopathie comme la troisième médecine traditionnelle la plus populaire au monde, après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique. C’est sur cette base que le Bureau international du travail l’a officiellement enregistrée en 1968 et que l’UNESCO la considère également comme une médecine traditionnelle.

La naturopathie englobe l’individu à tous les niveaux de son être car elle part du principe que l’être humain, dans la globalité et la « complétude » qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans : physique, émotionnel, mental, spirituel, énergétique, socioculturel et même planétaire (écologie).

La naturopathie est une médecine holistique (médecine alternative, naturelle), qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause.

La naturopathie est avant tout une médecine préventive et vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels tels que l’exercice, la respiration, la relaxation, une alimentation saine, la phytothérapie, l’homéopathie, le yoga, le pilates, l’exercise, le massage, la thérapie manuelle, le coaching, la thérapie de l’âme, et bien plus encore. 

La démarche thérapeutique du naturopathe vise à rétablir les capacités d’auto guérison inhérentes à chaque personne et son approche consiste à s’appuyer sur les forces pour contrebalancer les faiblesses. 

A cette fin, il établit un bilan de vitalité, qui ne constitue pas d’un diagnostic mais qui entend, par différents moyens naturels, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

Le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute, qui permet à la personne de retrouver la santé, et celle d’éducateur de santé, par laquelle il donne des conseils sur l’hygiène vitale, dans le but de maintenir la personne en bonne santé à long terme. Le naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais doit plutôt les guider sur le chemin de la santé en les rendant ainsi acteurs de leur propre santé, de manière autonome.

L’Office québécois de la langue française définit la naturopathie comme une médecine alternative qui exclut l’utilisation de tout produit pharmaceutique et qui fonde ses traitements sur l’utilisation exclusive de moyens naturels (jeûne, phytothérapie, diététique), massages, hygiène de vie, soleil, air pur, par exemple). 

En l’absence de réglementation gouvernementale quant à cette pratique et au non-uniformité des programmes académiques offerts par les différents établissements d’enseignement privés au Québec, quelques compagnies d’assurance profitent de cette situation et vont parfois très loin pour pénaliser leurs assurés en refusant de payer les réclamations présentées par leurs assurés sous le prétexte que le prestataire de services  » le thérapeute  » ne répond pas aux exigences académiques de la compagnie d’assurance parce qu’il n’affiche pas ouvertement son diplôme délivré par une école professionnelle dans le domaine de la couverture dont il a émis un reçu d’assurance et ce même si selon la définition mondiale de la pratique de la naturopathie  que tous les membres praticiens de la CPMDQ sont des praticiens habilités et qualifiés par leurs formations diversifiées qui relèvent des diverses approches thérapeutiques en naturopathie. 

Voici la raison pour laquelle les collèges de la CPMDQ proposent exclusivement à tous les membres praticiens de la CPMDQ l’obtention d’un diplôme d’équivalence au titre de naturopathe, et/ou homéopathe, et/ou massothérapeute, et/ou kinésithérapeute et/ou ostéopathe et/ou entraineur sportif. 

logo gouv. du canada

Application de la TPS/TVH aux activités des Docteurs en Naturopathie N.D.

Exonération de la TPS/TVH visant les services de naturopathie

Formulaire pour obtenir une équivalence de vos acquis académiques