Untitled-4-768x702

Reconnaissance des équivalences académiques (CPMDQ)

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3e médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. C’est sur ces bases que le Bureau International du Travail l’a officiellement enregistrée en 1968 et que de son côté, l’UNESCO la considère comme une médecine traditionnelle également.

La naturopathie englobe l’individu sur tous les plans de l’être parce  qu’elle suppose que l’humain, dans la globalité et l’«entièreté» qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans : physique,  émotionnel, mental,  spirituel, énergétique, socioculturel et même planétaire (écologie).

La naturopathie est une médecine holistique (médecine douce, naturelle), qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause. 

Médecine avant tout préventive, la naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels tels que l’exercice, la respiration, la relaxation, l’alimentation saine, les plantes médicinales, l’homéopathie, la thérapie manuelle, thérapie de l’âme etc. 

Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’autoguérissons inhérentes à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses.  À cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un diagnostic mais qui entend, par divers moyens naturels, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

Le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute, qui permet à la personne de retrouver la santé et celle d’éducateur de santé, par laquelle il donne des conseils d’hygiène vitale, dans le but que la personne conserve la santé sur le long terme. Un naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais au contraire les guider sur le chemin de la santé en les rendant acteurs de leur propre santé, de façon autonome.

En ce qui concerne la définition de l’Office Québécois de la langue Française ce dernier définit la naturopathie comme étant une médecine douce qui exclut l’utilisation de tout produit pharmaceutique et qui base ses traitements sur l’utilisation exclusive de moyens naturels (jeûne, phytothérapie, diététique, massage, hygiène de vie, soleil, air pur, etc.).  

En absence de législation gouvernementale vis-à-vis de la pratique et du manque d’uniformité des programmes académiques offerts par les nombreux établissements d’enseignement privés au  Québec, certaines compagnies d’assurance profitent de cette situation  et vont parfois  très loin pour pénaliser leurs assurés en refusant de payer  les réclamations présentées par leurs assurés sous le prétexte que le prestataire de services «le naturopathe» ne répond pas aux exigences académiques de la compagnie d’assurance.

De plus, pour une raison qui ne peut qu’être profitable financièrement pour les assureurs tels que l’Industrielle Alliance et à la Sun Life, ces dernières ont décidé de ne plus rembourser les reçus pour les services qui sont rendus par un naturopathe qui n’affiche pas ouvertement son diplôme émis par une école professionnelle en naturopathie. (Réf. Communiqué de presse du 28 mars 2014)

Cependant, étant donné que tous les membres sont des naturopathes car ils détiennent tous plus de 1000 heures de formation en naturopathie, la CPMDQ vous réitère son offre de valider vos formations académiques pour l’obtention d’un diplôme en naturopathie, et/ou en homéopathie, et/ou en massothérapie, et/ou en kinésithérapie et/ou en ostéopathie délivré par l’un de ses collèges.

Quoique l’obtention d’un diplôme d’équivalence soit une offre favorable pour tenter de diminuer les refus de remboursement par certains assureurs pour vos services rendus l’offre d’équivalences de vos acquis académiques est facultative et non obligatoire. 

Donc pour les raisons ci-dessus, il vous est possible de continuer à émettre des reçus en naturopathie ou sous autres couvertures dont vous qualifiiez comme il en était le cas avant cette offre. 

logo gouv. du canada

Application de la TPS/TVH aux activités des Docteurs en Naturopathie N.D.

Exonération de la TPS/TVH visant les services de naturopathie

Formulaire pour obtenir une équivalence de vos acquis académiques