Syndicat Professionnel des  
NATUROPATHES
 du Québec

La naturopathie, c'est quoi?

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3e médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. C’est sur ces bases que le Bureau International du Travail l’a officiellement enregistrée en 1968 et que de son côté, l’UNESCO la considère comme une médecine traditionnelle également.

La naturopathie englobe l’individu sur tous les plans de l’être parce qu’elle suppose que l’humain, dans la globalité et l’«entièreté» qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans : physique,  émotionnel, mental,  spirituel, énergétique, socioculturel et même planétaire (écologie).

La naturopathie est une médecine holistique (médecine douce, naturelle), qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause. 

Médecine avant tout préventive, la naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels tels que l’exercice, la respiration, la relaxation, l’alimentation saine, les plantes médicinales, l’homéopathie, la thérapie manuelle, thérapie de l’âme etc. 

Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’autoguérissons inhérentes à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses.  À cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un diagnostic mais qui entend, par divers moyens naturels, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

Le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute, qui permet à la personne de retrouver la santé et celle d’éducateur de santé, par laquelle il donne des conseils d’hygiène vitale, dans le but que la personne conserve la santé sur le long terme. Un naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais au contraire les guider sur le chemin de la santé en les rendant acteurs de leur propre santé, de façon autonome.

LA NATUROPATHIE SELON LE DICTIONNAIRE GÉNÉRAL

Comme son nom l’indique, la naturopathie fait appel à des méthodes naturelles pour apporter une qualité de vie, de la forme et de l’environnement. Malgré une bonne hygiène de vie, nous sommes tous susceptibles d’être exposé à divers stress ou de vivre des expériences nocives, traumatiques, qui mineront notre santé. Il sera alors nécessaire d’intervenir pour choisir la thérapeutique la plus adéquate. Chère aux antiques traditions, la naturopathie traite l’énergie vitale de l’être humain dont il faut prendre grand soin. Cette énergie vitale, en partie générique, s’épuise peu à peu avec l’âge et les nombreux dévitalisant, par exemple ; le tabac, l’alcool, l’abus de médicaments ou de drogue, la pollution chimique, l’électromagnétiques, le stress, le surmenage etc.  Les naturopathes sont des omnipraticiens qui ont la formation et les permis nécessaires pour se spécialiser dans les médecines douces. La sécurité des malades et l’efficacité thérapeutique sont les éléments les plus importants du protocole de traitement des malades. Les naturopathes N.D., Docteur en naturopathie, ont une longue formation théorique et clinique sur les usages thérapeutiques, les contre-indications, les réactions indésirables et la toxicité des remèdes naturels.  Le mot naturopathe, provenant de deux mots anglais « nature » et « path », signifie à juste titre « la voie de la nature ». Plus précisément, la naturopathie tire effectivement ses principes de base de l’observation des phénomènes de la nature, de l’étude de la biologie, de la physiologie et de l’écologie.

Officiellement, la naturopathie se définit comme étant la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie.

De fait, la santé de l’être humain est intimement liée à la nature et, en conséquence, elle dépend directement du respect des lois de la biologie et de l’écologie. D’où l’importance d’établir un plan de réforme dans son mode de vie, adapté à ses conditions propres. Dès lors, la matière vivante s’actualise ; elle suit son cours normal, celui d’atteindre et de maintenir en elle le plus haut niveau d’intégrité possible. Le cas échéant, des mécanismes de guérison, de cicatrisation, de désintoxication, d’autolyse, d’autorégulation, etc. peuvent spontanément se mettre en branle ou s’intensifier. Tous ces mécanismes sont inhérents à la matière vivante ; ils s’inscrivent dans ce qu’il est convenu d’appeler l’instinct de conservation. Alors, pour assurer ce niveau optimal de santé, le naturopathe conseille ses clients sur une application adaptée des facteurs essentiels de santé, soit l’alimentation, l’exercice, l’équilibre activité-repos, le milieu de vie, l’ensoleillement, l’hygiène, la gestion du stress, l’équilibre émotionnel, etc.


LA NATUROPATHIE: UNE ÉCOLE DE SANTÉ

En faisant appel à un naturopathe, on reçoit une solide information qui permet de maintenir, d’améliorer ou de reconquérir sa santé. Il est un véritable professeur de santé. Son enseignement s’appuie sur un système préventif et thérapeutique à la fois scientifique et efficace.

En résumé, ses services consistent à conseiller des individus, des familles et des groupes sur leur mode de vie, afin d’augmenter leur niveau d’énergie et de santé.

Code de Déontologie des Naturopathes de la CPMDQ